1 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne. Devenez membre privilégié en cliquant ici
Utilisateurs
Bonjour, Visiteur
Pseudo :
Mot de Passe:
Inscription
Mot de passe perdu

Actuellement :
Visiteur(s) : 1
Membre(s) : 0
Total :1
Lettre d'information


Votre adresse E-mail



Recevez par mail les nouveautés du site.

Petites Annonces
il y a annonces
Galeries Photo

Anne Moltini - élue suppléant CE - collège Employés
CE 2010-2014
Sondage

Votre avis sur le compte-agent au CE
 Favorable
 Défavorable
 Sans avis

  Results, Résultats


  • Votes : 165
Article du Jour
Il n'y a pas encore d'Article du Jour.
Ephémérides
En ce jour...
1963
Assassinat de John Kennedy.
1964
Assassinat des otages occidentaux au Congo-Kinshasa.
1990
Margareth Thatcher démissionne de son poste de Premier Ministre.
2012
Ste Cécile

Compte rendu de l'INC BSI du 6 novembre 2014.

Écrit par snadeos. Posté le Vendredi 07 novembre 2014 @ 21:50:07 par snadeos

Les résultats nationaux du BSI 2014 ont donné lieu à restitution et échanges avec l’ensemble des organisations syndicales nationales, à l’exception de la CGT.

Cette année, l’enquête BSI a concerné plus de 29 300 cadres et agents de l’Institution, soit un taux de participation de 47 %, étant précisé que toutes les CARSAT ont participé à cette démarche et que la branche Famille était moins représentée que d’autres années. Toutefois, les résultats présentés le sont après redressement des données opéré en fonction des effectifs de chaque branche. 



1- La présentation de l’UCANSS

Dans son commentaire initial, l’UCANSS a insisté sur l’ajout de questions relatives à la santé au travail. Notre synthèse des points essentiels de la présentation est la suivante :

La satisfaction globale des personnels, au regard de leur travail actuel, s’établit au même niveau en 2014 qu’en 2009 (62 %) de façon plus élevée qu’en 2011 et 2010. Toutefois cette année, la branche Maladie obtient les meilleurs résultats (65 %) devant la Retraite (61 %), la Famille (59 %) et le Recouvrement, distancé, à 52 %.

La fierté d’appartenance reste élevée avec 72 % tout comme la perception des avantages sociaux (75 %) qui inclut la stabilité de l’emploi.

L’utilité perçue de leur travail est ressentie très favorablement ou favorablement à 87 % par l’ensemble des personnels, ce qui reste un point très positif.

La perception des nouveaux outils de travail, notamment informatiques, s’établit à 51 % favorablement avec des différences entre branches.

L’autonomie (69 %) et la confiance (58 %) sont souvent très appréciées au contraire de la prise d’initiative (50 %) moins reconnue par les agents et surtout l’évaluation et la reconnaissance au quotidien, respectivement 39 % et 34 %.

Le ressenti à l’égard de la Direction est stable à un niveau peu élevé pour ce qui concerne la dimension humaine dans les prises de décision et l’attention aux préoccupations de terrain mais elle progresse sensiblement pour l’attention aux conditions de travail (36 %) soit + 4 %.

Seulement 13 % des personnels se plaignent des charges de reporting.

A l’exception du plan santé au travail, les accords locaux des organismes sont trop peu connus des salariés, plus particulièrement le contrat de génération (14 %) et les plans emplois des caisses entre 21 et 24 %.

Si la perception de l’intéressement, mieux connu, progresse, le ressenti du niveau de rémunération est quasiment stable à 33 % (rémunéré à sa juste valeur) avec un plus significatif pour la branche Retraite à 42 %.

Les perspectives d’évolution professionnelle (23 %) et d’accès à la formation professionnelle sont toujours majoritairement peu partagées par les personnels qui réclament des bilans de compétences et autres présentations d’actions de formation.

2- Les observations et propositions du SNADEOS CFTC

Le SNADEOS a salué cet outil de grande qualité qui donne une vision sur 5 ans et permettra des analyses évolutives et qualitatives des résultats de chaque branche.

Concernant la satisfaction globale par branche, les bons résultats de la branche Maladie confirment à notre sens une organisation stabilisée et des progrès de fonctionnement apportés aussi par les outils jugés plus efficaces, notamment en termes de simplification. La branche Retraite, marquée par plusieurs réformes et antérieurement première sur cet indicateur, reste à un niveau satisfaisant (62 %) et la branche Recouvrement avec 52 % nous semble en situation plus difficile sur ce point, sans doute du fait de la régionalisation et de la nouvelle organisation matricielle.

La fierté d’appartenance à l’Institution et à la branche progresse davantage que la fierté d’appartenance à chaque organisme (69 %) et ceci est une évolution sur les premières années, notamment 2009. Sans doute des actions de communication interne sur les valeurs de l’Institution et sur les actions locales et de services propres de l’organisme pourraient avoir une influence positive.

Les charges de reporting, notamment envers les Tutelles et les Caisses Nationales reposent davantage sur nos publics SNADEOS, Agents de Direction et cadres supérieurs, et le résultat de 13 % nous paraît dès lors significatif sur la population de répondants cadres (27 %).

Le SNADEOS est particulièrement intervenu sur les perceptions décevantes des évolutions de carrière et des possibilités de bénéficier d’actions de formation professionnelle qui n’atteignent pas le niveau auquel on pourrait s’attendre en fonction des efforts de l’Institution (nombreux parcours qualifiants et création de métiers propres à l’Institution et taux de participation moyen à l’effort de formation de 5,5 % de la masse salariale). Nous avons proposé des temps d’échanges RH dans les organismes pour évoquer ces nouveaux métiers qualifiants accessibles aux personnels, les perspectives de carrière et nous avons insisté pour que les actions de formation soient largement ouvertes aux séniors et valorisées auprès de tous les publics.

Nous avons également insisté sur la tenue des EAEA qui est évoquée comme réalisée par 90 % du personnel mais qui nous paraît nécessiter de nouvelles réflexions nationales et locales en fonction des insatisfactions exprimées (évocation insuffisante de la rémunération, du parcours) par rapport à l’objet conventionnel initialement défini et aux possibilités d’actions en la matière du cadre réalisant l’entretien.

Enfin, malgré la non évolution de la valeur du point qui joue, ces derniers mois, un rôle clairement défavorable, nous avons avec d’autres Organisations Syndicales, insisté sur une communication même difficile sur la politique salariale et de rémunération dans les organismes, pour apporter un éclairage complet sur les mesures annuelles prononcées par les caisses (nombre de parcours, de développements professionnels, de formations qualifiantes…) et sur l’évolution des avantages conventionnels nationaux qui peuvent ainsi être comparées plus objectivement avec d’autres professions.

Il est à souligner que le Président du COMEX et l’UCANSS souhaitent, comme les Organisations Syndicales Nationales, une communication sur les résultats de ce baromètre. L’UCANSS a élaboré positivement un document intitulé «les offres du baromètre social» à destination des organismes pour faciliter cette appréhension dans les caisses.




Article  Précédent |   Suivant

Liens Relatifs



Sites CFTC





Le site officiel de la CFTC


Le site officiel de la CFTC Protection Sociale et Emploi

Le site officiel du SNADEOS-CFTC

Le site officiel de la CFTC de l'UCANSS

La WebTélévision de la CFTC

Le blog des jeunes de la CFTC

CFTC : Jeunes, même pas peur ...

Sites Agents


Le site du CIE


Le site du CILEO


Le site de la mutuelle EOVI


Le site de Temps Jeunes


Le site des anciens de la SECU de Béziers

Sites SECU

Le site AMELI.FR de l'Hérault

Le site des métiers de la SECU

La bourse des emplois de la SECU

Le site de l'UCANSS

Le site de la CAPSSA

Le site de la CARSAT
Le site de l'Annuaire SECU
Le site de l'Annuaire SECU
Le site des accidents de travail et des maladies professionnelles
Le site de l'Etat Civil

Sites Cadres

Le site de l'APEC

Le site du Courrier des Cadres

Temps : 0.4199 seconde(s)